-A +A

Diplôme d'ingénieur spécialité matériaux et nanotechnologies

L’émergence des nanosciences a déjà permis des découvertes en nanomatériaux et nanotechnologies qui sont présentées souvent comme une pierre angulaire de l’industrie du futur. En ce qui concerne le champ des nouveaux nanomatériaux au sens large (minéraux, organiques, biologiques), la grande problématique sous-jacente est de découvrir et de construire des filières matériaux (processus) qui conservent les propriétés physiques observées à l’échelle nano jusqu’à l’échelle macroscopique. La mise en œuvre de ces nouvelles filières relève d’une approche système : spécifications (fonctionnalités macroscopiques), assemblage de technologies de transformation, intégration de nanomatériaux à propriétés spécifiques.


Objectifs

L'objectif principal de cette spécialité est de donner aux élèves ingénieurs un socle de compétences générales en Chimie Physique, complété par un enseignement spécialisé en Nanosciences et Science des Matériaux. Une caractéristique essentielle de cette formation est qu’elle permettra aux élèves ingénieurs d’appréhender aussi bien les avancées de la recherche dans le domaine de la synthèse et de la caractérisation de ces matériaux, que le développement industriel des applications liées à leurs propriétés remarquables.


Métiers

Les métiers accessibles sont très variés : ingénieur de recherche, ingénieur de caractérisation matériaux (structure, surface) , ingénieur de process et développement,  ingénieur de production,  ingénieur projet,  ingénieur qualité. Des évolutions vers des fonctions de type management, ou technico-commerciales seront favorisées par les enseignements spécifiques de connaissance de l’entreprise et de gestion de projets.


Débouchés

Les grandes entreprises et PME ont d’ores et déjà développé des compétences en nanomatériaux et technologies associées aux secteurs d’activité suivant : l’énergie, en particulier renouvelable, et son stockage, les traitements de surface avec fonctionnalisation des revêtements, les composants électroniques, les industries pharmaceutiques, cosmétiques et chimiques.

 

Nicolas Battaglini, responsable de la formation

nicolas.battaglini@univ-paris-diderot.fr